Ma belle aventure : #Kohlanta

Helloooooo,

Aujourd’hui je reviens avec un article un peu particulier. Si vous avez suivi les actualités télévisées, vous savez certainement que ce soir, c’est la nouvelle saison de Koh Lanta qui débute ! Nouvelle saison, nouvelles règles, nouvelles équipes, il me tarde de découvrir tout ça avec vous ! Mais pour patienter, je vous embarque au coeur de mon aventure, le temps d’un article.

♦♦♦

Les castings

Ce sont souvent les mêmes questions qui reviennent, et à chaque ouverture de casting, je reçois de nombreux messages me demandant comment réussir cette étape.

Koh Lanta c’est beaucoup de candidatures pour peu d’élus, c’est vrai. Mais il ne faut pas se laisser décourager, si vous voulez faire partie de cette aventure, accrochez-vous : dossier, entretien téléphonique, castings filmés, déplacements, tests sportifs & médicaux, tout y passe. Mais après tout, pourquoi pas vous?

Je ne peux pas vraiment vous donner LE conseil pour réussir le casting, il n y a pas de règles, tout le monde a sa chance. La seule chose (très bateau certes) que je peux vous dire : soyez-vous-même ! Restez naturel, n’essayez pas de jouer un personnage que vous n’êtes pas, les casteurs ont l’oeil affuté, ne les sous-estimez pas ! Soyez spontané, soyez convaincu de tout ce que vous affirmez, et re-tentez les candidatures d’une année sur l’autre. Vous seriez étonné de savoir combien de personnalités phares ont passé le casting de nombreuses fois avant de faire partie de l’aventure. Si vous ne passez pas les premières étapes, pas de panique, cela ne veut pas dire que vous avez aucune chance, votre dossier est peut être simplement passé inaperçu au milieu des 20 000 candidatures.

♦♦♦

L’aventure

Entre le moment où on vous annonce que vous faites partie de l’aventure et celui où vous partez, il ne se passe que très peu de temps. Peut être deux semaines, et encore ! Jusqu’au premier jour de tournage, j’ai imaginé être simple remplaçante, comme un joker quoi. Koh Lanta c’est beaucoup de mystères, vous ne savez jamais à quoi vous attendre, c’est un enchaînement de rebondissements où les émotions vacillent et sont parfois difficiles à contrôler. Tout va bien et l’instant d’après vous n’avez plus la force de continuer. Vous êtes prêt à affronter une nouvelle épreuve en équipe et le moment d’après vous êtes bannis sur une île, sans trop savoir pourquoi, ni comment vous vous sortirez de là. Vous vous réjouissez d’une victoire, et la seconde d’après vous devez constituer une nouvelle équipe.

Une question me revient souvent : Qu’est ce qui est le plus compliqué à gérer? C’est très difficile pour moi de répondre. Si pour certains c’est clairement le manque de nourriture, pour moi c’est un ensemble indissociable. Ne pas manger, dormir très peu, n’avoir aucun réconfort, la pression de la compétition, ne jamais savoir ce qui vous attends… C’est cet ensemble qui rend l’aventure si compliquée. Par exemple, pour moi, un mot de mes proches pour me re-motiver aurait été plus bénéfique qu’un steak frite alors que d’autres ne juraient que par la nourriture ! Chacun à des besoins différents et il est difficile d’anticiper vos propres réactions dans ces circonstances.

Au delà de l’aspect survie, Koh Lanta c’est aussi une aventure humainement belle mais compliquée. Prenez des personnalités parfois opposées, venant de milieux différents avec plus de 30 ans d’écart pour certains, mettez tout ce petit monde sur une île déserte, ajoutez y le manque de sommeil, la compétition et la faim… Autant vous dire qu’il vaut mieux être solide ! Comme dans la vraie vie, vous ne pouvez pas vous entendre avec tout le monde, mais les amitiés que vous créez là- bas, sont très particulières et précieuses.

Dans cette aventure, votre mental est votre meilleur allié mais aussi votre pire ennemi. Sans lui, votre corps ne vous suivra pas, c’est certain. Je l’ai appris à mes dépends.

Mon gros point faible a indéniablement été mon mental. Il m’a joué des tours, et m’a fait croire que je n’étais pas à la hauteur, que je n’étais pas capable d’arriver au bout, je l’ai écouté…C’est lors de la diffusion, que j’ai réalisé le fossé qu’il y avait entre l’image que j’avais de moi et ce que j’étais vraiment capable de faire. Aujourd’hui je me rends compte à quel point c’est une chance d’avoir été confrontée à tout ça. On a beau vous répéter des choses depuis des années, certains déclics sont très personnels. A ce moment là, je n’avais plus d’autres choix que d’admettre que je me trompais sur moi. Et si ça a été une grande déception de me voir lâcher, avec le recul, je sais que cela m’a beaucoup apporté. Je crois que Koh Lanta m’a fait gagner quelques années sur ma vie, et depuis, je me suis jurée de ne plus abandonner.

♦♦♦

La diffusion

Qu’on se le dise, la diffusion c’est une nouvelle étape qui commence. C’est le moment de partager notre aventure passée à 20, avec des millions de français !

Entre le retour de tournage et les premières images télévisées, il peut se passer un loooong moment. C’est variable, mais pour notre saison Il s’est écoulé plus de 5 mois (si mes souvenirs sont bons)… Ce n’est pas évident de rentrer d’une aventure comme celle-là sans pouvoir la partager. D’être dans l’attente, de ressasser notre parcours et de se demander comment les images vont être montées.

Une fois l’annonce de la diffusion lancée, la bande annonce à la télé, et le portrait des candidats en ligne, tout s’enchaîne très vite. Les interviews commencent, les premières impressions tombent. Le plus marquant reste tout de même le premier épisode, d’un coup des milliers de personnes s’intéressent à ta vie, te suivent sur les réseaux, fouillent sur internet, les médias s’emparent de ton image, tu reçois des centaines de messages. Tout ça est très étrange et je vous avoue ne pas avoir très bien vécu la première semaine de diffusion, je me suis sentie oppressée et je trouvais tout ça exagéré. Mais c’est la règle du jeu, et en participant à koh Lanta on sait à quoi on s’expose. Et puis avec le temps tu t’y fais, tu te prends même au jeu, mais le plus rassurant c’est que tu sais aussi que tout ça ne va durer qu’un temps !

Dans mon cas, au moment de la diffusion, j’avais en tête mon abandon ! Je ne pouvais rien dévoiler lors de mes interviews. J’étais vu comme une potentielle finaliste, et cette image me faisait d’autant plus redouter l’épisode de mon abandon. Ca n’était pas simple à gérer mais je m’étais tellement préparée à recevoir les foudres des téléspectateurs, qu’une fois l’épisode arrivée, ça a été moins compliqué que prévu. Mais vous n’imaginez pas comme les gens peuvent parfois être durs via les réseaux. Si je n’en ai pas vraiment fait les frais, d’autres oui, et c’est désolant de voir aussi peu de bienveillance pour des choses aussi futiles qu’une émission de divertissement qui passe le vendredi soir sur TF1.

♦♦♦ 

Et après ?

Koh Lanta est une aventure qui vous marque, on ne peut pas le nier. C’est un peu intemporel et avec le recul, surréaliste. Ce que vous vivez là-bas est unique et très particulier. Tout est très fort, et comme beaucoup d’autres expériences, il est difficile d’expliquer ce que nous avons ressenti et dans quel état nous étions.

Une fois l’aventure terminée, on se rend compte que Koh lanta c’est aussi une grande communauté. Chaque année, est organisé un week-end où tous les anciens sont conviés. Petit secret bien gardé : il y a un groupe facebook avec tous les aventuriers. Je peux vous dire qu’il est bien actif : entre humour, clash, déclarations, caricatures, partages et annonces, les notifications vont bon train. Ce serait vous mentir de vous dire que nous sommes tous meilleurs amis, mais à travers les saisons des liens peuvent se créer.

Si, pour moi, cette aventure a forcément un gout d’inachevé, elle m’a apporté beaucoup. Elle m’a donné le courage d’oser faire les choses, de me rendre compte que j’en étais capable. J’ai gagné en confiance et même si j’ai encore du chemin à faire, ça m’a permis de travailler sur/avec mon mental.

Mais la plus belle chose que j’ai gagné en participant à ce jeu, ce sont de véritables amis. C’est peut être très cliché de dire ça, mais c’est pourtant tellement vrai. On apprend à se connaitre sans artifices, personne ne peut cacher qui il est vraiment, les conditions ne le permettent pas. Alors croyez-moi, si vous appréciez quelqu’un dans ces conditions, vous savez que vous le garderez un long moment dans votre vie.

♦♦♦

Alors qui sait, peut être qu’un jour j’aurai la chance de prendre ma revanche… Mais en attendant je fais mon petit bout de chemin, sans plus envisager d’abandonner !

Je souhaite de tout coeur une belle aventure aux « petits » nouveaux, bienvenus chez les Kohpains !

xxx

M

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories

Manon Écrit par :

2 commentaires

  1. 10 mars 2017
    Répondre

    Super article ma belle! C’est chouette d’en savoir plus sur ton expérience. Je suis ravie que cela t’ai aidé à mieux te connaitre.
    Des bisous ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *